"Les nouvelles lectures de Martine" viennent de me faire une superbe surprise.

Un retour de lecture concernant mon dernier roman :" Eärwenn, les messagers  de la lande".

Couverture_EARWENN_les_messagers_de_la_lande

Le voici :

Parmi les derniers ouvrages parus chez Laura Mare Editions, il en est un qui nous surprend par son sujet, son histoire, son style et surtout la magie de ses décors si justement restitués. « Eärwenn les messagers de la lande » de Liza Lo Bartolo Bardin se déroule en Bretagne au temps où ses légendes empreintes d’aventure et de mystère avaient force pour drainer de formidables défis.

Son sujet d’abord. Eärwenn est une jeune fille au tempérament fougueux et volontaire à la fois qui n’a de cesse que de vouloir laisser la nature s’exprimer et se bat pour cela sans jamais faiblir.

Son histoire ensuite. Une histoire comme on peut en lire ou en découvrir ici et là sur notre environnement, sa protection et tous les méfaits qui peuvent lui advenir si on n’y prend pas garde. Une histoire somme toute banale mais que Liza Lo Bartolo Bardin parvient à nous rendre attachante et passionnante par la seule grâce de son écriture.

Car c’est là justement que se trouve l’élément déclencheur qui nous rend ce roman particulier si cher à notre cœur. Par son style unique et à la sensibilité à fleur de peau, l’auteur nous comble d’aise. Au côté d’Eärwenn, à la personnalité tellement émouvante, on se sent bien, à notre place, et son combat devient à son tour le nôtre. Par l’élégance du style employé, on ne peut que souscrire à la leçon que nous transmet Liza Lo Bartolo Bardin. Cela tombe sous l’évidence. Sans avoir l’air d’y toucher, la raison d’être de ce roman entre dans nos cœurs en même temps qu’elle éveille notre réflexion. Effectivement on y trouve une belle histoire d’amour. Mais pas que… Egalement c’est un récit d’aventure sur fond dramatique qui nous est conté ici. Mais pas seulement… « Eärwenn » c’est surtout une magnifique ode à une région, la Bretagne, que l’auteur connaît parfaitement bien. Derrière l’histoire, on perçoit d’autant plus la recherche du détail qui va apporter sa part de vérité à ce qui nous est si agréablement conté. On apprécie alors pleinement ce récit qui nous bouleverse, nous émeut et nous ramène finalement à notre essentiel : la terre.

Source : les nouvelles lectures de Martine

Merci infiniment à la lectrice et critique.