Reprise d'un post du 19 août 2007...

Du temps où je vivais dans les Hautes Alpes

Entre Gap et Embrun

à Crots

(Nostalgie quand tu me tiens)

 

Je viens de recevoir un coup de fil des propriétaires du Château de Picomtal, ce magnifique château qu'ils ont restauré à Crots (Embrun 05). www.picomtal.fr/

 

ch_teau_de_Picomtal

 

Ils nous invitent à leur soirée piano-bar (Zanzibar) ce soir à 20 h 30 !

Au moment où je réponds, (environ 17 h) tout va bien, je me sens en forme. J'accepte l'invitation. Merci Sharon ! Merci Jacques ! Cela me fait énormément plaisir d'autant plus que j'y avais pensé toute la semaine...

Maintenant à une heure du rendez-vous mon corps commence à se rebeller, et bientôt je sens que la fatigue va encore prendre le dessus sur la volonté de vivre "normalement".  Pourtant je lutte jour après jour pour ne pas me laisser envahir par la dictature des douleurs. J'irai quand même pour ne pas laisser gagner la maladie. Pour me détendre aussi. J'aime l'ambiance musicale des piano-bars, surtout lyrique et exotique comme c'est le cas ce soir !

Je vous en reparlerai à mon retour !

... Bon, me voici de retour... De retour à mon clavier... mais sans être sortie ! Finalement je me suis trouvée "épuisée", incapable de sortir ! Ma tête crie OUI et mon corps hurle NON ! J'en ai assez de ce combat où finalement pour le moment c'est le corps qui gagne ! Si encore, la fatigue ne se voyait pas ! Mais les traits tirés, les cernes, le masque du loup, cela fait beaucoup de choses à cacher, à maquiller, et comme j'ai horreur du fond de teint, vous comprendrez que sortir dans ces conditions, ce n'est pas l'idéal. Non merci, et m'exhiber sur ce transat (qui m'a d'ailleurs bien servi à maintes reprises pour les concerts et les spectacles) je n'en ai plus envie !

Demain, mon traitement change !

Je baisse de 5 mg ma dose de cortancyl. J'en serai donc à 40 mg.

Vivement des doses plus légères car les effets secondaires, aïe aïe ! Le matin  : Excitation, énervement, l'impression que je pourrais courir un marathon, cependant quelques centaines de mètres de marche suffisent à m'essouffler ! Et puis l'après-midi : coup de barre ! Alors repos, lecture, écriture. Puis la forme revient à peu près.  Et le soir, à nouveau grosse grosse fatigue mais impossible de dormir avant minuit ! Effet excitant de la cortisone.

Alors  je renouvelle mes remerciements à Sharon et Jacques, les propriétaires du château. Ils sont adorables. Nous aurons encore un petit mois pour nous revoir. Nous pensons quitter la région entre le 15 et le 30 septembre ! A l'heure où je tape ces phrases, le spectacle a tout juste commencé ! Bonne soirée mes amis pour ce piano-Bar Zanzibar, lyrique et exotique, qui m'aurait fait tant de bien !

 

 

Liza LO BARTOLO

 

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites
Web.  mercinounoursvz5 un clic  par jour !

Couverture LE DEFI nouvelle photo ou la force et courage d'en rire