Lundi 21 août 2006. Mon premier rendez-vous.

Je rentre épuisée, après deux heures passées dans le cabinet du médecin.

Hospitalisation prévue pour jeudi 24 août : test de perfusion de kétamine, pour voir ... (Connaissez-vous ?)

En attendant anti-inflammatoires....

Je vais m'allonger.

A plus

Liza

Je reviens !

Donc, ce matin, j'ai passé deux heures dans le bureau du médecin qui s'occupe du  service anti-douleurs de l'hôpital de Gap ! Il en résulte que je serai hospitalisée jeudi prochain pour un test en perfusion de  kétamine !

J'ai à la fois hâte et appréhension !

Encore une substance chimique que mon corps doit assimiler !

Et pourtant,  comme je voudrais ne plus souffrir !

Je suis tiraillée entre l'envie de me protéger de ces substances que mon corps perçoit comme des poisons et le besoin d'être soulagée !

Difficile !
En attendant je reprends doliprane et profénil !

J'espère que cela me calmera au moins pour pouvoir dormir ...

Comme je l'ai avoué à Virginie par mail, dans mon livre-témoignage, "Ma polydermatomyosite, je préfère en rire",  je fais la forte, pour encourager... etc .. mais il y a bien des jours, comme aujourd'hui où je pleure beaucoup, de lassitude, d'angoisse, de raz-le-bol, parce que souffrir en permanence ce n'est pas supportable ... Ce n'est pas que je sois mal suivie par les médecins, mais plutôt que mon corps ne supporte plus ni cortisone, ni antalgiques, et que je suis en deux mois à mon cinquième antalgique ou anti-inflammatoire (ce soir, j'essaie le profénil en plus du doliprane) ! On verra bien ! En attendant la Kétamine ! (puissant anesthésique).

Donc je pense que demain cela ira mieux, j'en suis sûre... Avec les antalgiques et les anti-inflammatoires... Se droguer, se polluer pour ne plus souffrir .. le cercle vicieux... car ensuite il faut se "désintoxiner" ... pour mieux vivre !

Aïe ! la vie n'est pas un long fleuve tranquille, n'est-ce pas ?!

Allez ! je vous bise !

Gardons bien le vent dans les voiles ! (tiens cela faisait longtemps que je n'employais plus cette devise !!!)

Liza

LE DEFI ou force et courage d'en rire R

 

Mercredi 23 août 2006

J'ai pris une décision (temporaire). J'ai annulé mon rendez-vous pour le test de perfusion de kétamine.

L'association doliprane et profenid semble pour le moment soulager suffisamment mes douleurs et les rendre plus supportables. De ce fait, je préfère attendre les prochains examens du service de médecine interne de la Timone, et voir ce qu'ils vont me prescrire...

Si toutefois, les résultats escomptés (prise en charge de la douleur) ne sont pas au rendez-vous.... je reprendrai contact avec ce centre anti-douleur de Gap (le service d'algologie) où j'ai reçu un très bon accueil et une excellente écoute. Mais que voulez-vous ... l'appréhension d'ingurgiter encore une autre substance chimique est trop forte pour le moment ! S'il existait des méthodes plus naturelles et moins agressives pour soulager, je signerais tout de suite !

Suite au prochain épisode.... La timone le 17 septembre prochain !

Portez-vous bien les p'tits loups !





 

Liza